fermer

Les parquets (en étapes)


Restauration, ponçage et pose au Musée océanographique de Monaco

Parqueteur en charge de la restauration des parquets centenaires du Musée Océanographique de Monaco depuis 2010, je remercie monsieur le conservateur, monsieur le directeur du Musée pour leur confiance.
Ainsi que le service photographique pour ces tres jolies photos...
Démontage du parquet, numérotation, restauration du lambourdage, repose, ponçage.

Quelques images de ce travail...




Lexique et définitions


Parquettiste/parqueteur/spécialiste parquet :

Il s’agit du professionnel en charge de la rénovation du parquet, de sa pose, et de l’ensemble de travaux afférents (réparation ou restauration du parquet par exemple). Pensez toujours à réclamer des preuves de compétence, des références, et des attestations d’assurances professionnelles.

Poser un nouveau parquet :

Trois méthodes existent :
- la pose de parquet cloué sur lambourdes (la méthode traditionnelle)
- la pose de parquet collé sur un support (chape, carrelage, platelage…)
- la pose de parquet flottant
Le parquet destiné à être cloué doit obligatoirement être massif, et d’une épaisseur minimale de 18 mm. Le parquet destiné à être collé peut être massif ou contrecollé, et présente une épaisseur minimale de 8 mm. Pose de parquet à Nice, Cannes, Menton…

Rénover un parquet existant:

En général, et par extension, on assimile le fait de rénover un parquet à son ponçage et à sa vitrification. Rénovation de parquet à Nice, Cannes, Monaco, Antibes, Fréjus...

Poncer un parquet :

Opération qui permet de planifier un parquet brut avant sa vitrification, ou de mettre à nu (ponçage à blanc) un parquet ancien. Le ponçage du parquet s’effectue par passage successif d’abrasifs de plus en plus fin. Poncer un parquet ancien permet de lui redonner de nombreuses années de vie, ainsi qu’un éclat et une patine incomparables. Ponçage de parquet à Nice, Menton, Cannes...

Vitrifier un parquet ancien :

L’application du vernis doit obligatoirement être précédé du ponçage à blanc du parquet. On peut, cependant, dans certains cas, après la pose d’un parquet « verni d’usine », appliquer une couche de verni de finition. On parle alors de « survitrification ».

Refaire un parquet :

Très fréquent quand on fait appel à un « spécialiste parquet » autoproclamé…

Rénover un parquet en chêne :

La rénovation des parquets en chêne ne présente pas de difficulté particulière, cette essence de bois se ponce très bien, ne présente pas de mauvaise réaction à l’application du verni (comme certains bois exotiques), n’exude pas de résine de façon intempestive (comme le pitchpin), et ne nécessite pas d’innombrables couches de finition (comme le hêtre) pour offrir un bon résultat.

Réparer un parquet abîmé :

La plupart des griffures ou rayures profondes peuvent être éliminées grâce à un ponçage du parquet. Quand des lames sont trop détériorées pour être « rattrapées » au ponçage, ou parce qu’elles sont cassées, il est toujours possible de les remplacer individuellement. Voir la vidéo intitulée "Comment supprimer une balafre sur un parquet ?"

Réparer un parquet ancien :

Dans le cas où un changement de lames serait nécessaire, l’idéal est de remplacer les anciennes lames détériorées par du parquet usiné dans du vieux bois, afin d’obtenir une uniformité de teinte et de patine. Si la disponibilité de bois ancien est trop aléatoire, il est toujours possible de vieillir artificiellement des lames neuves afin de se rapprocher le plus possible de l’aspect souhaité.